LES ACTUALITES DE SAINT-SEBASTIEN LANDERNEAU

AGENDA

ACTUALITES

jeudi 22 janvier

lycée

salon AZIMUT

à Brest

 vendredi 23 janvier

 

conférence mixée 

"histoire du blues"

par Ph. Bachetta

directeur de La Caréne à Brest

jeudi 29 janvier

vendredi 30 janvier

"semaine" anglaise en 5ème

concert-salade

"spécial british"

LA VIE SCOLAIRE.....

  VIDEO BUZZ

entartrage made in Japan.

NOUS SOMMES CHARLIE!

Et maintenant...

Parlons-en..!

Nous avons défilé, manifesté pour la liberté d'expression et contre la barbarie. Lors de notre rassemblement de vendredi dernier, il a été annoncé l'ouverture prochaine d'un espace d'expression libre devant le CDI.

En attendant on fait quoi?

Le journal "L'INSENSE" ecrit et mis en ligne par les élèves de l'atelier "Multimédia, communication et information" de troisième vous est ouvert.

Exprimez-vous et envoyez vos articles (photos en pièces jointes) ou réflexions à l'adresse suivante:

journal.insense@laposte.net

 

 

 

L'ATTENTAT

A CHARLIE HEBDO

Parmi les morts se trouvent huit membres de la rédaction. Il y a eu également des membres du personnel et 2 policiers, au total 12 morts et 11 blessés

parmi les morts:

les dessinateurs célèbres: Charb, Cabu, Tignous, Wolinski, Honoré

l'économiste: Bernard Marris

le correcteur: Mustapha Ourad

le psychanalyste et chroniqueuse: Elsa Cayat

fondateur du festival rendez-vous du carnet de voyage : Michel Renaud

employé de sodexo: Frédéric Boisseau

Les deux policiers tués sont le gardien de la paix Ahmed Merabet (42 ans), du commissariat du 11è arrondissement, et Franck Brinsolaro (48 ans), officier du service de la protection (SDLP) qui était chargé de la protection personnelle de Charb.

Sont blessés:

Parmi les blessés, on compte les journalistes Philippe Lançon (gravement touché au visage) et Fabrice Nicolino (touché à la jambe) ainsi que le webmaster du journal Simon Fieschi (le plus gravement touché), le dessinateur et directeur de la rédaction Riss (touché à l'épaule), un second employé du nettoyage (qui se trouvait dans le hall d'entrée). Un second agent du service de la protection (SDLP) serait blessé, selon l'humoriste et chroniqueur de la revue Mathieu Madénian, qui n'était pas présent. Deux autres policiers en faction seraient blessés, selon le décompte des victimes.

Pierre-Marie

L a France est aujourd’hui en deuil. Mercredi dernier deux hommes cagoulés et armés de Kalachnikov se présentent à Charlie Hebdo et obligent une femme et son enfant à les mener au locaux de ce journal. Elle les mène au mauvais endroit mais ils arrivent finalement à la salle de réunion et là c’est le carnage. Au total 12 victimes dessinateurs et policers ont été froidement abattus par les deux terroristes Saïd et Sherif Kouachi. Ils réussisent tout de même a s’enfuir malgré les forces déployées contre eux. Alors François Hollande lance le plan Vigipirate dans toute l’île de France. La plus haute mesure de sécurité antiterroriste. Des militaires son placés dans tout les endroits stratégiques, musées, gares, métro. Le lendemain matin une policière est assassinée par Amedy Coulibaly. Les frères s’échappent et se dirigent vers le Nord Est de Paris en volant des voitures. On se rend compte que les trois hommes se connaisaient et s’étaient rencontrés en prison. Les trois djihadistes réussissent à se cacher une journée  Vendredi Amedy Coulibaly prend 5 otages et les frères sont poursuivis. Coulibaly déclare «Les frère Kouachi morts se sera un carnage ». Les deux assauts sont lancés quasi simultanément et les trois hommes sont abattus mais quatre otages périssent. En tout 17 mors sen trois jours.

Guillaume

LES FAITS

Le djihad c'est une guerre sainte ayant pour but de défendre l'Islam

Le but ultime du djihad étant la domination des Musulmans sur la terre entière.

Par exemple les gens qui ont attaqués Charlie Hebdo étaient des djihadistes.

Titouan 

QU'EST-CE QUE

LE DJIHAD?

C'EST QUOI CHARLIE HEBDO?

Djihad, jihad ou djihâd est un terme se

arabe référant à un devoir religieux des musulmans. En arabe, le mot jihâd est un nom qui signifie lutte ou résistance.

 

L'islam compte quatre types de jihâd: par le cœur, par la langue, par la main et par l'épée. Le jihâd par le cœur invite les musulmans à combattre afin de s'améliorer ou d'améliorer la société. Voici une liste de règles de la guerre en islam:

  • Les prisonniers de guerre doivent être bien traités. Les traditions du Prophète réglementent de façon rigoureuse et stricte la pratique guerrière, et il est interdit de disposer à sa guise des prisonniers, et de tuer les femmes et les enfants lors des bataille. Les captifs peuvent être asservis en esclavage, relâchés sous rançon, ou alors ils pourront rester en terre d'islam et devront rester dans un statut de dhimmi et payer une capitation annuelle, la djizya

  • Épargner les enfants, les fous, les femmes, les prêtres, les vieillards et les infirmes, sauf s'ils ont pris part au combat . L'islam interdit strictement de tuer ceux qui ne font pas partie de l'armée . Mahomet interdit strictement de tuer les vieux, les femmes et les enfants ne portant pas d'arme. Seuls les dégâts collatéraux involontaires sont tolérés dans le Sahih-i Muslim. Cependant, des hommes non armés ont été tués

  • L'interdiction de brûler l'ennemi. Il est interdit de brûler l'ennemi avec le feu car Mahomet a dit, Tuez l'ennemi, mais ne le brûlez pas. Car personne ne punit avec le feu excepté le Seigneur du Feu». Cependant, Mahomet l’a bien fait. Ibn Omar a dit: «Le messager d’Allah a coupé et brûlé les palmiers de la tribu juive des Banu Nadir». Fut alors révélé le verset 59:: «Tout palmier que vous avez coupé ou que vous avez laissé debout sur ses racines, c'est avec la permission d'Allah et afin qu'Il couvre ainsi d'ignominie les pervers»

  • L'interdiction de mutiler les corps‏‏. Jean  

Portrait de deux "bombes à retardement"

Orphelins, Saïd et Chérif âgés de 34 ans et 32 ans et de nationalité française, sont tous deux nés dans le 10e arrondissement de Paris, respectivement le 7 septembre 1980 et le 29 novembre 1982.

Ils sont issus d’une fratrie de cinq enfants. A la mort de leurs parents, Freiha et Mokhtar, originaires de Constantine, Saïd a 14 ans, son frère, 12. Le père est décédé d’un cancer du foie, un an plus tard sa femme l’a suivi. Les enfants sont pris en charge par les services sociaux. Les frères Kouachi grandissent au foyer des Monédières à Treignac, au cœur de la Corrèze.

L'un des frères Kouachi (ou les deux) s'est rendu au Yémen en 2011, et pourrait y avoir été formé militairement. Le procureur de Paris, François Molins, a confirmé vendredi que Chérif Kouachi avait fait ce voyage.

 

Chérif Kouachi

Chérif Kouachi agé de 32 ans aujourd'hui était l'un des deux auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo. Il vécu plusieurs années à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine. Ses voisins décrivent un homme "serviable" et "poli", loin d'imaginer de quoi ce dernier était capable.

Il était apparu dans un reportage de Pièces à conviction sur France 3, en 2005 et était connu des services de police.

Chérif Kouachi va hélas tomber rapidement dans l'Islam radical après sa rencontre avec Farid Benyettou, un prédicateur du XIXe arrondissement de Paris qui préparait des volontaires à partir combattre en Irak. Au contact de cet homme, Chérif apprend "les bienfaits" de la violence.

Lucas

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/09/ce-que-l-on-sait-sur-la-radicalisation-des-freres-kouachi_4552422_3224.html

http://www.telestar.fr/2015/articles/news/attentat-a-charlie-hebdo-cherif-kouachi-un-des-deux-suspects-etait-apparu-68419

Charlie Hebdo trouve principalement ses sources dans un autre journal, Hara-Kiri. Georges Bernier et François Cavanna lancent en 1960 le mensuel Hara-Kiri, ( journal bête et méchant ). Cabu. Interdit de publier aucun article dès 1961, il reparaît pour être encore interdit en 1966. L'interdiction est levée six mois plus tard. Lorsqu'il reparaît, certains collaborateurs ne reviennent pas, comme Gébé, Cabu, Topor, Fred. On remarque les nouveaux : Delfeil de Ton, Fournier, qui signe alors Jean Nayrien Nafoutre de Sayquonlat et Willem.


En 1969, Cavanna, Choron et Delfeil lancent le mensuel Charlie. Ce journal de bande dessinées, publié comme Hara-Kiri par les éditions du Square, est initialement la version française du mensuel italien Linus. Charlie publie des BD contemporaines, à la fois françaises, italiennes et américaines : comme son représentent italien, il tire son titre du nom de l'un des personnages ( ici Charlie Brown). Delfeil de Ton est pendant un an le rédacteur en chef de ce Charlie Mensuel et y publie, les introduisant ainsi aux adultes en France.


Un nouveau Charlie est lancé quand Philippe Val et Cabu annoncent leur démission en 1992 à la suite d'un différend avec le directeur de publication. Il est présenté et accueilli non comme un nouvel hebdomadaire mais comme la suite, la reparution de l'ancien. Le premier numéro s'est vendu à 120000 exemplaires. Le nouveau journal Charlie s'exprime sans parti politique et caricature tout le monde. Confronté à une diminution des ventes, le journal fait appel, début avril 2010, à un prestataire de service afin d'optimiser sa diffusion et limiter les retours Mais les ventes continuent de chuter et les charges augmentent.

 

Malgré toutes les épreuves Le journal subsiste toujours aujourd'hui

Jean-Baptiste

QUI SONT-ILS?

D’un Finistère à l’autre 

  VIDEO BUZZ

la liberté d expression ça commence par pouvoir s'exprimer librement. Donner son avis, même si une autre personne n'ai pas d'accord elle peut exprimer son point de vue calmement. On peut ne pas être d'accord mais à force de parler du même sujet on peut rapprocher les points de vue et être presque d'accord.

Même si l'on est pas d'accord ça ne doit pas aller jusqu'à la violence. C 'est aux deux de faire des efforts. L'un ne doit pas aller dans la provocation et

l 'autre ne doit pas aller jusqu'à la violence. En m'exprimant je fais allusion à Charlie hebdo car ce qui s est passé est très grave. Ils avaient le droit de

s'exprimer même si ils sont aller loin dans leurs propos. les terroristes islamistes n avaient pas a répliquer par la violence. Les dessinateurs de Charlie hebdo pouvaient ne pas aller aussi loin dans leurs propos mais même si cela a été mal pris, les terroristes ne devaient répliquer avec des armes contre des crayons. Ils auraient pu aller s exprimer à la rédaction de Charlie calmement et leur dire qu'ils blessaient des musulmans avec leur propos.

 

"on empêchera jamais le gens de s'exprimer"

Lucas

 

LA LIBERTE D'EXPRESSION

Lors de l'attentat du sept janvier 2015, les quatre plus grand dessinateurs de Charlie Hebdo ont été tué par les frère Kouachi à cause de simple dessin qui ''insultaient'' leur religion. Ce fut donc armes contre crayons que Charb, Cabu, Wolinski et Tignous moururent, en pleine réunion pour la prochaine parution du journal hebdomadaire.

Mais qui sont ils vraiment ?

Charb:

 

Stéphane Charbonnier, plus connue sous le nom de Charb avait 47ans, il était le directeur de se journal depuis 2009, il avait aussi dessiné dans L'Écho des savanes, Télérama, L'Humanité et Fluide glacial.

Il était sous protection policière depuis 2011 a la suite de plusieurs menace de mort. Charb savait qu'il était en danger, tout comme les autres dessinateurs mais ne s'arrêtait pas pour autant, il continuait de dessiner car il avait dit un jours: «Je préfère mourir debout que vivre a genoux».

 

Cabu:

 

Cabu est en faite un simple diminutif de son nom de famille: Cabut, Jean Cabut. Il était le pilier de Charlie Hebdo et du canard enchainé, il est mort après 60ans de carrières et plus de 35000 dessins. Il créa ''le grand Duduche'' et ''le Beauf'' qui l'accompagna tout au long de ça carrière. C'est après ses caricature de Mahomet que les première menaces de mort arrivèrent mais il ne s'arrêta pas pour autant, au contraire, il continua de caricaturer sans faiblir.

 

Wolinski:

 

Georges Wolinski avait 80ans, lui aussi était une des légendes du journal, il fut même le rédacteur en chef de Charlie Hebdo pendant 11ans. Il était marié et avait une fille.

 

Tignous:

 

Bernard Verlhac dessinait pour la presse depuis 1980, il publiait dans Charlie Hebdo, Marianne, Fluide Glacial et L'Echo des Savanes ainsi que dans des émissions télévisé dans laquelle ses dessins était utilisé pour des débats. Il était passionné par l'actualité et ses dessins était principalement basé dessus.

Ces dessinateurs sont donc morts comme des symboles de la liberté d'expression, les terroristes ont voulus nous mettre a terre mais au contraire nous ont mis debout, la terre entière c'est sentie concerné, des rassemblement se font partout dans le monde, que se soit en Bretagne ou en Amérique.

Nous ne sommes pas vaincus,

Nous sommes Charlie. 

Bertille

Le plan vigipirate est un dispositif francais pour lutter contre le terrorisme.

Il y a plusieurs niveaux d'alertes:

 

Ces temps-ci le plan vigipirate était au niveau rouge écarlate avec les attentats du 07 janvier

Le plan vigipirate agit le plus dans les lieux publics.

La dernière fois que le niveau d'alerte était écarlate c'était le 19 mars 2012, lors des fusillades à Toulouse et Montauban.

Romain

LE PLAN VIGIPIRATE C'EST QUOI?

La liberté d'opinion et d'expression est l'une des premières libertés politiques et plus généralement l'une des libertés fondamentales . Elle est aussi garantie par la déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

« Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n'empêche pas les États de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un régime d'autorisation.
L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui, pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et l'impartialité du pouvoir judiciaire. »

Max

La liberté d'expression est un des principes fondamentale de la République, cette liberté assure que : « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. » . Mais la loi fixe certaines limites a cette liberté :

-Pour des raisons sécuritaires

-Pour protéger le droit des individus

 

Le journal Charlie Hebdo était connu pour ses unes provocatrices et ses dessins qui ont souvent créé la polémique. Malgré des menaces de mort proférées à l'encontre des journalistes en 2006, des poursuite en justice et l'incendie volontaire de leurs locaux, le journal n'a jamais cédé à la menace; au nom de la liberté d'expression

 

Le dimanche 11 janvier plus de 3,7 millions de Français ont défilé dans les rues pour rendre hommage aux morts des attentats et pour défendre la liberté d'expression car , selon un sondage réaliser par OpinionWay 78% des Français considèrent que la liberté d'expression est menacée. Aujourd'hui il est nécessaire de réaffirmer l'attachement de la population française à la liberté d'expression.

Julie

Un mot, deux sens différents

En arabe, le mot «djihad» (ou Jihâd) signifie « effort vers un but déterminé ». C’est-à-dire une lutte pour accomplir le bien et combattre ses faiblesses.

Ce travail très personnel doit être fait avec la foi, dans la paix et le respect. C'est donc un devoir religieux des musulmans

-Mais «djihad» a aussi un autre sens : désigne en effet une action, souvent armée, qui mêle à la fois la religion et la politique.

Des idées imposées


 

Pour certains musulmans, le djihad signifie guerre. Leur but est de dominer les autres et d’imposer leurs idées, même si cela doit passer par la force.

Ces combattants, qui portent le nom de «moudjahid»(et non «djihadistes»), sont des fanatiques et doivent imposer leurs idées. Ils défendent la loi religieuse musulmane. Tout ceux qui s’opposent à eux deviennent des ennemis

Les victimes du djihad ne sont pas uniquement les non musulmans, mais tout ceux qui ont une interprétation différente de leurs idées.

À l’origine du terrorisme

Le djihad est souvent à l’origine du terrorisme, des actes violents comme des attaques à l’explosif, des prises d’otage, des assassinats…

Ils sont mis au point dans le but d’effrayer la population et de prendre le contrôle d’un territoire.

Plusieurs pays sont soumis à la brutalité des moudjahid ; la Syrie, par exemple, en guerre depuis 3 ans, est un de leurs principaux terrains d’action.


Aujourd'hui plusieurs questions se posent :

-Qui sont les moudjahid ?

-Ou se cache l'ennemi ?

-Qui ou quel état en est à la tête ?

-Comment y mettre un terme ?

                                                     Louis

Le plan Vigipirate est un des outils du dispositif français de lutte contre le terorisme. Il se situe dans le champ de la vigilance, de la prévention et de la protection. Il peut être prolongé par d’autres plans gouvernementaux dans le champ de l’intervention1. Il relève du Premier Ministre et associe tous les ministères.

Il s’agit d’un dispositif permanent qui s’applique en France et à l’étranger, et à tous les grands domaines d’activité de la société (les transports, la santé, l’alimentation, les réseaux d’énergie, la sécurité des systèmes d’information…).

Il vise à associer tous les acteurs de la nation susceptibles de contribuer à la vigilance et à la protection contre la menace terroriste: l’État, les collectivités territoriales, les opérateurs, les citoyens.

Flavien

ECOLOGIE A SOCHI

Adresse:
4, rue Hervé de Guébriant

29800 Landerneau

© 2023 by Comm301

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now